Les gravelots à collier interrompu, 

migrateurs, sont revenus de leur quartier d'hiver début avril alors que les humains avaient déserté le littoral. Une aubaine pour ces oiseaux nicheurs sur les hauts de plage!

Comme tous les printemps, ils installent leurs nids, sur les hauts de plages sableuses avec ou sans galets, les bordures de havre...

 


 

Pour éviter de déranger les couples et de marcher sur les oeufs de cette espèce intégralement protégée, voici quelques conseils à suivre sur les tous les secteurs naturels : 

- éviter de fréquenter la zone la plus haute des plages, restez au moins à 10 m en dessous de la laisse de mer la plus proche du bas des dunes, des digues

- restez au maximum sur les secteurs de sable mouillé par la mer ou à ses abords

- si vous avez un chien, tenez-le strictement en laisse ;

- Si vous voyez un oiseau posé au sol qui vous semble blessé ou pousse des cris répétés, éloignez-vous au plus vite car il s’agit d’une manoeuvre destinée à vous éloigner du nid ou une alarme indiquant la présence d’un nid ou de poussins 

Et si vous souhaitez ramasser des déchets, contentez vous de ceux déposés en bas de plage : outre le risque d'écraser sans les voir des oeufs lors de votre collecte, sachez que certains gravelots profitent même de certains d'entre eux (ex : poche à huitre ) pour cacher leur nid dessous. 

Ces déchets pourront être collectés à partir de septembre.

Une opération mise en oeuvre par

1924462_305833202875103_1474111211_n.jpg

Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement du Cotentin

BP 42 - 30 rue de l'hippodrome

50430 Lessay

02.33.46.37.36

www.cpiecotentin.com

Avec le soutien de

© 2020 by Plages Vivantes - Un site du CPIE Cotentin. Créé  avec Wix.com